Améliorer son accent américain

Améliorer son accent américain

Qui n’a pas rêvé d’avoir un accent américain ? Voici trois règles qui aideront ceux qui veulent améliorer leur accent américain et impressionner leurs amis.

Si on arrive à identifier l’accent de son interlocuteur, on pourra repérer les différence et imiter comme il se doit l’accent américain.

1) Maintenez le T- et laisser tomber la voyelle. Les mots qui ont un T et un N, comme : cotton, smitten et rotten où le “tt” est clairement prononcé, le sont dans un anglais britannique, lorsqu’on entend clairement le son “ton”, “tin” ou “ten”. Prononcé avec un accent américain général, ce “T” est tenu et le son de la voyelle disparait, ainsi il est prononcé plutôt “cot-n”.
Lorsque l’on prononce le son “T” avec l’accent britannique, il faut toucher le palais avec la langue et recommencer pour le son “N”. Avec un accent américain, il faudra retenir sa langue entre les sons “T” et “N”.
Les mots qu’il faut essayer de prononcer : cotton, smitten, rotten, button, mutton et mitten.

2) En anglais britannique, il faut toujours prononcer le « R », la tendance est de laisser tomber le «R» sonore à la fin et au milieu des mots. En anglais américain, ces mots sont arrondis avec le son du “R”.
Il faut essayer de prononcer les mots suivants : car, far, fourth, carton et start.

3) Les voyelles + « L » font deux syllabes. Des mots tels que feel et real sont souvent prononcés par des étrangers avec juste un son qui les fait plutôt sonner comme fill. Pour prononcer ceux-ci naturellement, il faut essayer de prononcer deux sons.
- Feel se prononce plus comme “fee-ill”
- Real ressemble plus à “Re-ill”

Essayez de bien prononcer les mots: feel, real, meal school, fool et tool.
Il faut prendre du temps pour pratiquer cela mais c’est le bon moyen pour améliorer son accent américain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *